CHRONIQUE - Une stupéfiante aventure de Viny K., T1 : Une si jolie petite gueule - Dupuis par caroline.c le 15/02/2012

Prix neuf :
14,50 €
En librairie le :
10/02/2012
Pas mal
Scénario
Vincent Bernière
Dessin :
Erwann Terrier
Série :
Une stupéfiante aventure de Viny K
Éditeur :
Dupuis
Format :
58 pages

La chronique en bref

Ce tome 1 est un bon début, même si le scénario manque de réalisme.

La Chronique de Caroline :

Viny est un jeune journaliste prometteur. Accro à la drpropose de mener l’enquête. Ses recherches vont le mener sur la piste d’un autre fait divers : la disparition du magicien Pipo Germano Latino. Ces deux disparitions l’amènent finalement en Inde, dans un ashram plutôt particulier, où la méditation côtoie la pratique du sexe sans complexe.

Dès le début de ce premier tome d’Une stupéfiante aventure de Viny K. , le lecteur est facilement ogue, il veut s’en sortir et décide d’aller voir les "Narcotiques Anonymes". Il y rencontre la mère de Lolita, une jeune toxico, dont elle est sans nouvelles depuis peu. Intrigué par cette affaire, Viny, surnommé Viny K. par son parrain des Narcotiques Anonymes, se pris par l’intrigue et par le personnage de Viny. Mais au fil des pages et de l’enquête du journaliste on perd pied. Le réalisme n’a plus sa place dans une suite d’évènements qui s’achèvent trop rapidement. Viny K. va de découvertes en découvertes avec une facilité déconcertante, et résout en un tour de main l’enquête qui l’a menée jusqu’en Inde.

Les dessins de Vincent Bernière sont de qualité et apportent de la profondeur à l’histoire. Ils amènent aussi une touche d’humour, notamment dans les scènes d’orgies où on retrouve des adeptes de la secte, en pleine action avec des masques de personnalités célèbres telles que DSK, Ben Laden, ou encore Bush…

Le personnage de Viny K. est attachant et ce tome 1 est un bon début. Le scénario est tout de même original, même si peu d’embuches ont été semées dans le déroulement de l’enquête du journaliste. A suivre donc.

L'échelle des humeurs du mouton